Demandons le meilleur à nos commerçants

Je cite un extrait du site Anticancer.fr:

Afin d’améliorer notre alimentation dans un sens favorable à la santé, nous pouvons nous mobiliser en tant que consommateurs et voter avec notre portefeuille. Les commerçants les plus mobilisés pour lutter contre la malbouffe méritent notre préférence. Anticancer vous propose d’envoyer une lettre à vos restaurants favoris, ainsi qu’à vos grandes surfaces alimentaires habituelles, afin de demander certains produits bénéfiques. Rejoignez le combat, cela ne coûte qu’un timbre ! Ensemble, nous pouvons exercer notre influence.

Action commercants

L’article complet avec la lettre exemple se trouve ici.

Je vous propose de faire une bonne action pour nous tous en envoyant cette lettre (ou une autre du même genre) aux commerçants que vous fréquentez… Je suis persuadé que cela peut faire une grande différence et, à l’heure d’internet, nous avons la chance de pouvoir faire entendre notre voix et nos attentes de manière beaucoup plus simple. Quelques suggestions:

  • imprimez la lettre sur papier et donnez-la, en mains propres, à vos commerçants;
  • imprimez la lettre sur papier et déposez-la dans la boîte à suggestions de votre grande surface;
  • envoyez le texte de la lettre par email ou par formulaire, via le site de votre grande surface (Pour Delhaize, pour Carrefour (voir point 2), pour Colruyt, … Rem: si la boîte de suggestions ne permet pas de “coller” tout le texte de la lettre, vous pouvez simplement y coller le lien http://www.anticancer.fr/magazine/exigeons-le-meilleur-de-nos-commercants)
  • envoyez la lettre par email aux commerçants que vous connaissez
  • connectez-vous au site resto.be (ou un autre) et recherchez vos restos favoris; parfois leur adresse email ou contact via site web sont mentionnés et contactez-les…

N’hésitez pas, par vos commentaires ci-dessous, à mentionner d’autres idées, à dire qui vous avez déjà contacté, à suggérer d’autres adresses web pour d’autres grandes surfaces, etc… Mais le plus important, c’est d’envoyer cette lettre!…

Merci!

9 thoughts on “Demandons le meilleur à nos commerçants

  1. je suis d’accord sur l’idée de leur demander du changement mais :

    pour les groupes comme GIB, seul le pognon compte, il faut que ça plaise aux actionnaires avant tout.
    d’autre part on sait très bien que le bio n’est envisagé qu’en parts de marché pour eux; même chez colruyt, qui pourtant fait des efforts, le bio ne “décolle pas” et reste aux alentours de 5%
    on sait aussi que les marges bénéficiares de la grande distribution sont tellement faible qu’il “suffirait” qu’un client sur 10 les quitte pour qu’ils soient en difficulté financière, ce qui serait à mon avis la seule façon de les faire bouger

    Like

  2. Réponse de Carrefour:

    Cher client,

    Nous avons bien reçu votre courriel. Celui-ci a retenu notre meilleure attention. Avant tout, nous tenons à vous remercier de nous avoir fait part de ces réflexions, celles-ci nous aident à mieux connaître encore les attentes de nos clients.
    Certains de ces porduits sont déjà disponibles dans nos magasins, comme le thé vert et le curcuma. Nous soumettrons vos suggestions à notre service achat.

    Restant à votre disposition pour tout complément d’information, nous vous prions d’agréer, Cher client, l’expression de nos sentiments dévoués.

    Bruno Cremers
    Service Clientèle
    Carrefour Belgium

    Like

  3. Réponse de Delhaize:

    Monsieur,

    En complément à nos précédents courriels, nous vous prions de trouver ci-dessous une réponse émanant de notre service qualité :

    Nous avons déjà eu plusieurs réactions sur ce célèbre livre du Dr Servan-Schreiber. Notre Service Qualité est particulièrement attentif aux questions qui touchent à la sécurité et la santé.

    Avant toute chose, nous aimerions quand-même souligner l’importance d’une alimentation équilibrée. La société Delhaize tient beaucoup aux principes de base de la pyramide alimentaire. Sur notre site web vous trouverez de plus amples informations.

    http://www.delhaize.be/health06/foodtriangle/_fr/index.asp

    En ce qui concerne les produits de la filière Bleu-Blanc-Coeur, nous ne les avons pas à l’heure actuelle dans notre assortiment mais avons bien quelques produits alternatifs parmi les produits laitiers par exemple. Le lait de vache Delhaize avec le logo orange “oméga 3” provient de vaches qui ont justement reçu de l’alimentation composée de lin (ce qui augmente leur teneur en oméga 3 dans leur lait). Nous proposons également du coq de pêche au rayon volaille qui lui aussi a été nourri avec des graines de lin. Nous proposons des produits à base de soja comme le tofu, les yaourts ou encore le “lait” de soja aussi bien à notre marque Delhaize qu’à à la marque Alpro.

    Notre marque bio Delhaize se compose d’environ 650 références dans notre assortiment.

    http://www.delhaize.be/health/healthyeating/_fr/bio.asp

    Le curcuma et le thé vert (bio) sont également dans notre assortiment mais nous n’avons malheureusement pas le sirop d’agave.

    Nous allons informer les personnes concernées de vos propositions intéressantes afin qu’elles puissent prendre connaissance des produits dont vous parlez.

    En espérant avoir pu répondre à vos questions/remarques, nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

    Massaro Anne-Marie
    Service Clientèle
    Delhaize Le Lion
    Tél. : 02/412.20.01
    ammassaro@delhaize.be

    Like

  4. Bonjour Vincent
    Je vient d’apprendre le retour de Pierre à la maison et je m’en réjouis.
    En tant que boulanger, je me sent concerné par la problématique de la qualité des produits alimentaires.
    Les moulins de Statte (mon principal fournisseur) et la société Colombus avec le concourt de l’association Belge contre le cancer ont mis au point une farine permettant de fabriquer un pain ayant un bon équilibre entre les omégas 3 et 6, son apport en oméga 3 est beaucoup plus important que la plupart des autre produits certifié oméga3 .
    Etant un peut septique je me suis renseigné auprès de personnes compétantes mais n’ayant aucun intéret économique à la commercialisation de ce pain, leur avis et notament celui de Anne Jérome mon convaincu du bien fondé de la démarche.
    Voici un peu plus de deux ans je l’ai ajouté a ma gamme, malheureusement, malgré les commentaires élogieux et les quelques habitués qui le consommait régulièrement je n’ai jamais réussi à atteindre un niveau de production suffisant (min.10 pains par jour) qui me permette de rentabiliser mon travail, j’ai donc arréter sa production voici quelques mois.
    Tout çà pour te dire que le quidam n’est pas encore suffisament informé ou qu’il ne veut pas encore admettre que la meilleure médecine vient de son alimentation.
    J’en profite pour te souhaiter à toi et a ta petite tribus une bien meilleure année 2008 .

    Like

  5. Merci pour ton message, “Vincent le boulanger” 🙂

    C’est très encourageant de voir comme tu essaies de faire ce qu’il faut pour fabriquer des produits sains. Et je partage bien ton avis: la demande doit venir des consommateurs, l’offre suivra tout naturellement. Un bon commerçant vend ce que ses clients lui demandent! C’est tout naturel.

    Je me demande comment je pourrais générer cette demande… Cela me permettrait de donner du bon pain à toute ma famille, tout en te permettant de rentrer dans tes frais et faire une bonne action…

    Quand la demande est si faible, ne serait-il pas possible d’envisager un système de commande pour rassembler les personnes intéressées? Par internet (je peux donner un coup de main à ce sujet) ou téléphone? Ou alors avoir un système “automatique”, du genre tous les lundis et jeudis, je commande d’office 2 ou 3 pains? Si tu as une garantie de commande, je suppose que cela pourrait aider…

    Dans le livre de DSS, il recommande du pain au levain et avec des céréales complètes…

    Je pense que nous pourrions en discuter pour voir en pratique ce qu’il est possible de faire…

    Like

  6. Réponse de “Méritus” (info@belbeef.be, http://www.meritus.be), l’association qui contrôle la qualité des viandes de Delhaize:

    Monsieur Keunen,

    La qualité et la sécurité (y compris la santé) sont des traditions au sein du label de qualité Meritus.

    Le débat à propos des oméga-3 a donc déjà eu lieu au sein de notre comité consultatif.

    Compte tenu de la digestion propre aux ruminants, corriger par le biais de l’alimentation leur teneur en acides gras, telle que déterminée génétiquement, est loin d’être évident (contrairement à d’autres espèces animales). Par ailleurs, le projet Meritus compte principalement des jeunes bovins mâles de la race Blanc-Bleu belge. La combinaison de ces facteurs (âge + sexe + race) donne lieu à un état d’engraissement assez faible de sorte que l’absorption par les bovins d’oméga-3 par le biais de l’alimentation n’a pratiquement aucun impact sur le steak.

    A ce jour, une sélection naturelle de la race bovine belge est considérée représentée le “remède” le plus approprié pour une modification de la composition des acides gras. Son effet ne se fera malheureusement ressentir à grande échelle que d’ici une petite décennie.

    Récemment, le “World Cancer Research Fund” a publié son 2ème rapport (novembre 2007). Ce rapport recommande de limiter la consommation de viande rouge (bœuf, porc, agneau et chèvre) à 500 grammes (poids tel que préparé) par semaine. Ce qui correspond grosso modo à 700 -750 grammes de viande crue.

    Le triangle alimentaire actif conseille de limiter la consommation de viande, y compris charcuteries, à 100 grammes par jour. Ce qui correspond à près de 700 grammes par semaine. Il est en plus recommandé de consommer de préférence du poisson deux fois par semaine et d’alterner avec de la volaille. Un moyen qui permet de facilement respecter la recommandation de 500 grammes de viande rouge par semaine. Ces recommandations s’appliquent en outre indépendamment de la composition en acides gras de la viande.

    L’enquête de consommation alimentaire en Belgique (2004) démontre qu’en moyenne 55,4 grammes de viande rouge sont consommés par jour, ce qui correspond à près de 390 grammes par semaine. A compléter par en moyenne 35 grammes de charcuteries par jour (ou 245 grammes par semaine). Parmi les charcuteries sont toutefois également comptabilisés des produits qui ne proviennent pas de viande rouge, mais par exemple de volaille.

    Le mode d’alimentation actuel s’aligne donc sur les recommandations du 2ème rapport du World Cancer Research Fund comme du triangle alimentaire actif. Par conséquent, le mode d’alimentation actuel en matière de viande et de charcuteries n’augmente pas le risque de cancer et ce indépendamment de la composition en acides gras (oméga-3 par opposition à oméga-6).

    Salutations amicales,

    l’ équipe Meritus.

    Like

  7. Françoise, la maRRaine de Pierre me signale que le label “Bleu – blanc – coeur” (qui garantit un équilibre oméga 3 / oméga 6) est disponible en Belgique, au moins chez Intermarché!!! Allons-y, cela motivera peut-être les autres chaînes à bouger…

    Like

  8. Réponse mot pour mot identique reçue de Carrefour et Delhaize. J’avais ajouté les produits de soin et de beauté sans parabènes, pas non plus de réponse sur ce point.
    Avis à tous les bloggeurs, il faut insister!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s