La puissance du cerveau

Je cite Thierry Janssen:

Dans le service de rééducation de la Cleveland Clinic aux États-Unis, Guang Yue étudie l’implication de la plasticité neuronale sur la récupération fonctionnelle après un traumatisme. L’une de ses dernières expériences a révélé des résultats étonnants. Des sujets bien portants devaient imaginer qu’ils contractaient leur muscle abducteur du petit doigt ou leur muscle biceps, quinze minutes par jour, durant une période de trois semaines. Le dispositif expérimental permettait de vérifier qu’il ne se produisait aucune contraction musculaire au cours des séances d’imagination. Le but était de vérifier l’influence de la pensée sur l’entraînement musculaire. Les résultats sont impressionnants : la puissance du biceps a gagné 13,5% et celle du muscle abducteur du petit doigt 35%. Cette amélioration perdure une fois l’entraînement terminé.

Incroyable, non? Pour moi, cela montre que la puissance de notre cerveau est encore bien inconnue – et dès lors probablement très sous-estimée. Et cela signifie également que toutes ces techniques de visualisation sont probablement beaucoup plus efficaces que beaucoup ne le croient… Ce serait peut-être une partie de l’explication de toutes ces “guérisons inexpliquées” qui sont régulièrement citées dans la littérature (scientifique ou générale).

sculpter-notre-cerveau.jpg

Lire l’article complet: “Sculpter notre cerveau

Le site de Thierry Janssen: www.thierryjanssen.com

Vincent